top of page
Rechercher

Le traité de Paris


4 décembre 1259 : Saint Louis signe la paix avec l'Angleterre par le Traité de Paris.


En 1257, le roi d'Angleterre envoie auprès de Louis IX l'évêque de Winchester dont la mission est de proposer au roi de France la substitution d'un véritable traité aux trêves qui avaient été signées. Et, bien qu'Henri refuse de renoncer à ses droits sur les territoires de ses ancêtres en France, les deux rois ont l'intention d'aboutir à la paix. Les négociations sont longues et laborieuses, mais enfin, le 28 mai 1258, Henri III Plantagenêt et Louis IX signent le traité de ParisL 48.


En signant le traité, Louis et Henri mettent fin au conflit entre Capétiens et Plantagenêts concernant les terres conquises par Philippe Auguste. Par ce texte, Henri III renonce à ses revendications concernant la Normandie, l'Anjou, la Touraine, le Maine et le Poitou et Louis IX lui donne la somme nécessaire pour entretenir 500 chevaliers pendant deux ans ainsi que les revenus de l'Agenais et ses domaines dans les diocèses de Limoges, Cahors et PérigueuxL 49,n.


Le 10 février 1259, le traité est d'abord ratifié par Richard de Cornouailles. Le 17 février, il est ratifié à Westminster par des procureurs, au nom du roi, et, le 4 décembre, Simon V de Montfort et Aliénor d'Angleterre le ratifient également. Enfin, arrivé en France le 14 novembre, Henri III prête hommage à Louis le 4 décembre 1259.

L’intégrité du royaume fut ainsi rétablie, et l’autorité du Parlement royal put se faire reconnaître jusque dans la Guyenne ce qui n’avait pas été le cas jusque-là, tandis que le roi d’Angleterre se reconnaissait vassal du Capétien. Et la paix ainsi restaurée allait se maintenir pendant près de soixante-dix ans.






4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page